Le terme est si régulièrement employé que son sens profond est souvent occulté voir galvaudé.

Et pourtant, l’utilisation d’outils de diagnostic simple et rapide comme la caméra thermique peut éviter le pire.

Les exemples récents comme ce grand parc d’attraction européen frappé par un incendie ne sont pas des exceptions.

Même les piscines ne dérogent pas à ces risques d’incendie.

La piscine Olympique Jean Eric BOUSCH de Forbach, sous la direction de Monsieur Laurent SLAVIK, a su prendre les devants face à ces risques de départ de feu.

La mise en place d’une tournée d’inspection hebdomadaire sur les zones à risques comme les moteurs, les pompes, les armoires électriques, permet de mettre en évidence les zones à risque avant même que le risque ne devienne danger.

Les inspections annuelles réalisées par des bureaux de contrôles sont indispensables. Cependant une anomalie peut rapidement apparaître entre deux visites. Il est donc important d’organiser régulièrement des tournées d’inspections internes. L’objectif n’est pas de faire de la thermographie professionnelle mais de mettre en évidence les différences de température.

Moteur Pompe

L’utilisation d’une caméra thermique à infrarouge permet de vérifier la température d’un moteur par rapport à un autre ou d’une pompe par rapport à des températures moyennes de fonctionnement. Autant d’indicateurs de bon fonctionnement !

Dans un premier temps, il faut vérifier les températures risquant de provoquer un départ de feu dans les armoires électriques, par exemple. Dans un second temps, il faut limiter les bris mécaniques causés par une élévation de température anormale.

Une formation ou une prise en main de la caméra thermique avec un expert est conseillée. Pour plus d’informations : www.testo.com

 

Armoire électrique de commande