Dans un monde de plus en plus numérique, la simplicité peut être une rareté.

Les instruments automatisés et l’intelligence artificielle jouent certainement leur rôle dans la complexité technologique étouffante, mais n’aident pas vraiment lorsqu’il s’agit de surveiller et documenter les normes de qualité. Avec la mise en œuvre de solutions Pharma 4.0, l’accent a été mis sur les stratégies de conformité aux directives GxP. Ainsi, la famille d’enregistreurs testo 184 a été un véritable atout dans le succès de nombreuses organisations à respecter les règles en vigueur.

Devoir d’intérêt général
Les entreprises pharmaceutiques du monde entier font l’objet d’une surveillance accrue, puisque les consommateurs continuent d’améliorer leurs connaissances concernant la vaste gamme de médicaments disponibles sur le marché. Cela a donné lieu à un certain nombre de retrait ou rappels de lots de produits pharmaceutiques, dont déjà 30 pour la France sur 2018 selon l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé). Les causes peuvent varier, bien que certaines ont été mises à l’avant sur la scène internationales en raison de maintien de produits à des températures hors spécifications qui peuvent altérer l’efficacité du médicament.

Le testo 184 H1 joue un rôle crucial dans la conformité des directives GDP.

Dans le passé, les organisations n’étaient pas capables de se faire une idée des conditions de stockage des médicaments durant le transport, menant ainsi à des infractions règlementaires qui passaient inaperçues, voire même jamais signalées. Des outils tels que le testo 184 H1 permettent aux entreprises de surveiller sans effort la température et l’humidité dans n’importe quel volume et sur une durée allant jusqu’à 500 jours avec une seule et simple pile. Les données de mesure de toute la durée du transport sont facilement récoltées grâce à un rapport PDF généré automatiquement par l’appareil pour la conformité aux directives GxP.

 

Où est la valeur ajoutée ?

Omettre de signaler correctement une infraction aux réglementations peut coûter très cher à une entreprise et à son nom, tant qu’il est préférable d’investir dans automatisation de sa chaine de production ; une partie de cet investissement peut concerner les enregistreurs de données numériques qui documentent de façon sûre et continue le respect de l’entreposage aux bonnes températures. Cela permet d’éviter toute perte de temps à surveiller le process et minimise donc le risque d’erreurs.

Certaines entreprises franchissent une étape avec l’aide de l’IdO en surveillant les conditions d’ambiance depuis le début de la production jusqu’à la livraison des marchandises. Des experts estiment que les avantages financiers de la numérisation constituent un gain de productivité compris entre 67 et 105 milliards de dollars à travers le monde. Ceci peut être réalisé par l’automatisation en général, mais aussi avec des systèmes d’alerte en temps réel tel que le testo 184 T3, qui prévient immédiatement en cas de dépassement de seuil de température tout au long de la distribution du médicament.

Apprenez-en plus sur la manière dont les enregistreurs de température peuvent faciliter la transition vers la Pharma 4.0 en contactant dès aujourd’hui votre interlocuteur Testo.